Dimanche dernier,  nous sommes retournés à l’Auberge du Paradis à Saint Amour..pour la deuxième fois..

Ca me fait toujours peur de retourner deux fois au même endroit , je me dis toujours que je vais être déçue…

  Crédit photo : auberge du paradis


Eh bien non, je n’ai pas été déçue par ces retrouvailles. Le chef Cyril nous a encore surpris avec ses variations autour des herbes fraîches et des épices qu’il affectionne tout particulièrement…
Sa  cuisine, à la fois intelligente et créative est une délicieuse invitation au voyage sensoriel. 
J‘ai ainsi découvert le poivre du Timut aux délicieux parfums d’agrumes, l’ajowan, graine d’une plante originaire du sud de l ‘Inde proche du carvi, du cumin et de l’aneth et dont le goût rappelle celui du thym. J’ai même mangé du chou fleur en dessert!!
Emile a tenu 4 heures à table heureux comme un roi. Et moi j’ai été séduite au bémol près du sauté de coing – trop acide à mon goût- et du jus de carcasse réduit à la cannelle – celle ci étant selon moi trop présente.. mais la perfection est elle de ce monde?? Et le prix, plutôt doux pour ce genre de prestation (60€) a fini de me convaincre…

Vous voulez découvrir notre menu? C’est parti…

Pour commencer, nem à la menthe fraîche, velouté de butternut à la fleur d’oranger et sa quenelle de chèvre frais, tartare de poisson aux amandes et boeuf mariné tandoori aux pistaches et huile de pistache


En deuxième amuse bouche nous avons eu droit au kebab de poulet fermier et sa sauce au yaourt.


En entrée: Velouté de girolles, pomme Granny Smith, pignons grillés, parmesan et anis vert, crème fouettée à l’estragon



Coquille Saint Jacques juste saisie, tombée d’échalotes et navets confits à l’aneth, beurre blanc au poivre de Timut et coulis de mandarines.



Filet de canette des Dombes, sauté de coing à la menthe et noix, jus des 
carcasses réduit à la cannelle.


Fromages de chèvre.



Mousse au chocolat, chou fleur aux zestes de citrons, glace à l’ajowan, dentelle au cacao. Honnêtement j’étais plutôt sceptique en entendant l’intitulé de ce dessert.. du chou fleur avec du chocolat?? quelle drôle d’idée .. mais en fait celui ci était coupé très fin et mariné au citron … au final le mariage était certes surprenant mais plutôt intéressant de par le croquant apporté par le chou fleur


Crème brûlée au safran compote de poire, sorbet coriandre « Arlette », croustillante au sucre.

Là encore , j’ai été agréablement surprise par le mélange safran poire coriandre (même si je n’aurais pas parié dessus) qui a été un de mes coups de coeur du repas….

Un accueil convivial et chaleureux, une créativité et une audace qui ne laissent pas indifférents… L’Auberge du Paradis une adresse que je vous recommande! 

Print Friendly
Partagez !! Facebook0Twitter0Google+0