Avec l’arrivée des beaux jours, j’avais envie d’une recette aux accents du sud… Cette pissaladière sans anchois – parce que je déteste, ça honte à moi – est ma fois bien sympathique accompagnée d’un petit rosé bien frais
 
Ingrédients pour 4/6 personnes
500 g de farine
1 sachet de levure de boulangerie
1 cuillère à café de sel
1/4 de litre d’eau tiède
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 kg d’oignons
2 cuillères à soupe de petites olives noires niçoises
2 cuillères à café de sucre
Une cuillère à café de thym
Huile d’olive 

Préparation

Verser la farine dans un grand saladier et y faire un puits.
Verser la levure, le sel
et le sucre dans un verre doseur. Ajouter 1/4 de litre d’eau tiède, bien mélanger. Couvrir d’un film plastique et laisser reposer environ 10 minutes.
Verser le mélange du verre doseur dans le saladier, ajouter une grosse cuillère d’huile d’olive puis mélanger à la main. Puis quand la pâte n’est plus collante pétrir environ 5 minutes à la main sur une surface farinée.
Laisser reposer au moins 1 h sous un linge humide dans un endroit tiède (astuce : préchauffer le four à 40 °C, l’éteindre puis déposer le saladier avec la pâte à l’intérieur) Après repos, pétrir quelques instants.

Peler et émincer les oignons, les faire revenir environ 5 minutes dans 3 cuillères à soupe d’huile d’olive en remuant régulièrement. 
Préchauffer le four à 180°C
Etaler la pâte sur une surface farinée. Badigeonner la plaque d’un peu d’huile d’olive avant d’y appliquer la pâte.Répartir les oignons sur la pâte, disperser les olives et parsemer de thym.
Enfourner pendant 20 minutes. Servir tiède avec un peu de roquette et un rosé bien frais