Oui alors, je sais, je je vous nargue un peu avec toutes mes stories de voyages, mes testings de restaurants…  Eh bien ce n’est pas fini. Je suis partie pour Thessalonique le jour de mon anniversaire.  Avec mon amie Sandrine.  Grèce + copine = The perfect combo ! 

Je suis une grande amoureuse de la Grèce, de ses habitants, de sa gastronomie et de ses paysages. Pour preuve je passe toutes mes vacances d’été dans les Cyclades depuis des années. A Milos plus précisément. 

Je ne connaissais pas du tout Thessalonique, je n’en n’avais même pas vraiment entendu parlé.  

Et bien  je dois vous dire que je ne suis pas déçue. Cette ville portuaire, qui jouit d’une vie universitaire pleine d’effervescence  mérite vraiment le détour. Le souffle créatif impulsé par les nouvelles générations lui ont même valu la récompense de capitale européenne de la jeunesse en 2014 !

Alors oui, il faut creuser un peu, prendre le temps de se perdre dans les ruelles, de parler avec les habitants, de découvrir les petits trésors cachés… car Thessalonique est parsemée des restes d’un passé agité.  Grèce antique, Rome antique, empires byzantin et ottoman s’y sont succédé pour ouvrir la voie à une cité grecque moderne et multi-ethnique. 

Petit tour d’horizon des raisons qui vous ferons vous aussi certainement succomber à cette ville aussi mystérieuse qu’envoûtante !

N°1.

Pour bien manger

Thessalonique, à l’histoire plurielle par l’influence ottomane et l’afflux d’une immigration juive et russe, a hérité d’une gastronomie riche et variée. 

Voici quelques plats traditionnels que je vous conseille de tester  de toute urgence! 

Si vous n’avez que peu de temps à passer à Thessalonique et que vous souhaitez découvrir la ville via un prisme culinaire, je vous conseille de booker un Food tour sur Epiculiar avec la pétillante Danai Spania . Une façon gourmande de découvrir la ville, avec de bonnes adresses et des dégustations à la clé.

- les « bougatsa  », sorte de tourte salée à la feta, à la viande et aux oignons  ou sucrée à la crème patissière et cannelle chez l’emblématique To Neon. 

- les souvlakis : Ces brochettes de viande se dégustent  dans un pain pita, accompagnées de légumes, de tzaziki et même de frites, pour un repas complet Une bonne adresse sans prétention : 22 Souvlakia.

- les koulouris : A Théssalonique , il n'est pas rare de voir des travailleurs affairés se rendre sur leur lieu de travail avec un koulouri - un pain de forme circulaire, aux graines de sésame et une tasse de café frappé à la main c’est une street food vraiment très populaire. Dania nous fait découvrir ceux de Ouzounian qui sont vraiment délicieux (mon préféré celui aux pépites de chocolat)  

- la feta rôtie  : avec du miel et de l’origan ou accompagnée d’une sorte de piperade comme chez Ergon la feta rôtie va devenir un incontournable de mes repas estivaux

- le Tzatziki : Du bon yaourt grecque épais des concombres, de l’ail et de l’huile d’olive tels sont les ingrédients de ce plat qui pourra soit vous servir de dip ou d’accompagnement pour vos keftes

- la spanakopita Un plat typiquement grec réalisé avec des feuilles de brick, des épinards et de la feta en forme de tourbillon  

- la salade grecque : je ne parle pas de celle que l’on trouve dans toutes les cartes d’été des brasseries françaises. Non je parle de celle aux  légumes  juteux et gorgés de soleil, aux généreuses tranches de feta  et saupoudrée d’origan    incroyablement parfumé … un délice !

- Les loukoumades : Vous connaissez mon addiction pour les desserts... alors vous imaginez bien  craquer pour ces petits beignets grecs frits, traditionnellement recouverts d’un sirop de miel et de cannelle. Chez Dada's House nous les avons dégustés en version chocolat praliné pour toujours plus de gourmandise.

- Portokalopita : Son nom provient du mot « portokali », l’orange, et « pita », la tarte. Un gâteau à l’orange très parfumé à manger très frais et à préparer au moins un jour à l'avance.

N°2.

Pour boire un verre

Thessalonique a toujours été une ville alternative et intrigante. Dans certains endroits de la ville comme à Ladadika (le vieux quartier juif), les entrepôts d’huile d’olive ont laissé place à de charmants restaurants et bars mais nous n’avons pas eu l’occasion de les tester.

To Palio Hamam Cafe bar

Coup de cœur pour la terrasse de ce bar niché  dans un ancien hammam turc et qui le soir venu se transforme en bar à cocktail et à concerts.

Adresse : To Palio, Metropolitou Gennadiou, Thessaloniki

Hozeva 

Une charmante adresse où Alexandros nous a fait découvrir son « baked raki » une boisson  épicée d’Amorgos. A noter également un large choix de  mezzes fait maison 

Adresse : Hozeva, Spandoni 5, Thessaloniki

N°3.

Pour cuisiner chez l'habitant

Ceci restera incontestablement mon moment préféré du séjour ! Nous avons eu la chance d’avoir la primeur du testing de l’offre "Cours de cuisine chez l’habitant" d’Epiculiar avec les parents de Danai : une parenthèse enchantée ponctuée de fous rires ! C’est simple, les 6 heures de cours ont filé à vitesse grand V.

Dès notre arrivée nous sommes rapidement senties comme des membres à  part entière de la famille. Johana ne tarde pas à se mettre en cuisine car le menu du soir est gargantuesque : boulettes de courgettes, tzatziki, légumes farcis au riz, poulpe, salade d’aubergines et portokalopita.

On apprend de nombreuses astuces : je retiens notamment celle des aubergines grillées à même la flamme pour obtenir ce petit gout de fumé incomparable ou l’astuce de l’orange cuite entière mixée pour le portokalopita

Bref un moment mémorable que je ne saurais trop vous conseiller !

N°4.

Pour admirer le front de mer

Pour cela il vous suffit de descendre tranquillement la fameuse promenade de Thessalonique qui longe l’avenue Megalos Alexandros. Cette balade pittoresque sur le front de mer de près de 6kms accueille des installations contemporaines frappantes qui rappellent Barcelone comme ces «Parapluies de Thessalonique» de Georgios Zoggolopoulos, une œuvre emblématique de 13 m de hauteur et composée de 40 parapluies !

N°5.

Pour ramener du bon vin

Direction   Epanomi  à quelques kilomètres au sud-est de Thessalonique pour découvrir le domaine Gerovassiliou créé par Vangelis Gerovassiliou. Après des études d'ingénieur agricole, effectuées à l'Université Aristote de Thessalonique, Vangelis Gerovassiliou s'est spécialisé dans l'œnologie-viticulture à l'Université de Bordeaux. 

En 1981 il a commencé à faire revivre le vignoble familial,  en plantant un ancien cépage oublié : le malagousia.  Aujourd’hui à la tête d’un vignoble de plus de 50 hectares il continue avec l’aide de ses trois enfants à perpétuer la tradition de la viniculture dans la région d’Epanomi. Ses vins sont aujourd’hui internationalement primés, et l’exploitation est une des plus réputées de Grèce pour la qualité des ses vins et son dynamisme en matière d’œnotourisme.

Vangelis Gerovassiliou collectionne également des outils de viticulture, de vinification, d’embouteillage et de tonnellerie. Sa collection de tire-bouchons et d’outils pour le vin est exposée dans le Musée du Vin au cœur de la cave souterraine du domaine.

Le restaurant situé au cœur du vignoble propose une cuisine grecque vraiment délicieuse et très contemporaine. La purée de fèves jaunes aux calamars est un must have!

N°6.

Pour l'amour des fruits et légumes

Si vous aimez manger et que vous vous rendez à Thessalonique, vous n’avez pas d’autre choix que de faire une halte sur les marchés ! Modhiano et Kapani sont deux marchés qui sont situés juste l’un en face de l’autre. Vous y trouverez les meilleurs produits de la ville, comme des poissons fraîchement pêchés, des fetas goûteuses, des olives de toutes sortes  ainsi que des légumes gorgés de soleil, des herbes aromatiques et des épices.

N°7.

Pour goûter aux mezzes

Tout d’abord, sachez que les mezzes sont le symbole incontestable du partage et de la convivialité typiques de la cuisine grecque. Ces petits amuses-bouche peuvent se déguster en entrée ou devenir un plat unique mais ils doivent toujours être partagés en bonne compagnie !

Nous avons testé le restaurant du concept store Ergon. La carte du restaurant est très chouette, pour preuve nous y sommes retournés 2 fois ! L’ambiance, les plats et l’épicerie - qui regorge de petites pépites - ouverte tous les jours vous séduiront à coup sûr.

Ce qui est très chouette dans ce concept store c'est qu'on y trouve aussi de la jolie vaisselle ! Pas besoin de le préciser, vous savez que j'ai craqué !

Adresse : Ergon Agora, 42 Pavlou Mela Str., Thessaloniki Ouvert tous les jours de 10h à minuit.

N°8.

Pour découvrir des produits d'exception

La Grèce regorge de trésors gastronomiques.  Alexandros fondateur du magasin Olicatessen est parti  à leur recherche auprès de producteurs et d’artisans.

Vous pourrez trouver dans cette boutique de nombreuses huiles d’olives patiemment sélectionnées et toutes plus aromatiques les unes que les autres mais aussi des produits typiques   comme le mastic A.O.P, le tahini complet – mon coup de cœur, un régal sur le yaourt et les fruits frais- du miel …

Adresse : Olicatessen, Viktoros Ougko 4, Ano Ladadika, Thessaloniki

Je n’ai pas eu le temps de m’y rendre mais le magasin Mia Feta est un  véritable temple dédié à ce fromage grec, mais également épicerie fine où vous trouverez des produits laitiers provenant de la fromagerie du propriétaire située à Grevena, à 180 km de Thessalonique.

Les bonnes adresses pour dormir

L’Antigon Urban chic hotel est une boutique hôtel au cœur de Thessalonique parfait pour un séjour intimiste. Le restaurant  A Bistro est situé au rez-de-chaussé au sein d'un atrium vitré surplombant les ruines antiques, vous permettra de vous régaler de produits de saison locaux et  de savoureuses spécialités dans  une atmosphère unique.  

La terrasse de l'établissement vous accueille pour un petit moment de détente sous le soleil . Savourez un thé ou optez pour un délicieux cocktail dans le jacuzzi. Effet relaxant garanti.

Adresse : Antigon Urban Chic Hotel, 15, Adigonidon Str. Thessaloniki

Situé dans le centre de Thessalonique, à côté du quartier animé de Ladadika, le Bahar Boutique Hotel propose des chambres élégantes et modernes. L'ambiance chaleureuse et apaisante qui règne dans l'hôtel offre une parenthèse très appréciable après l'effervescence de la ville.

Le must : le petit déjeuner à a carte et ses sublimes pancakes !

Adresse : Bahar Boutique Hotel, Corner of 10, Edessis & Katouni streets, Ano Ladadika, Thessaloniki

Pour y aller

Il n’y a pas de vols directs pour Thessalonique depuis Lyon. Nous avons voyagé avec la compagnie Aegean Airlines et avons fait une escale à Athènes

Sur place Je vous conseille les services de Taxiway  pour rejoindre le centre ville qui n’est qu’à 30 minutes en voiture de l’aéroport,  Ponctualité garantie et service discret et soigné !

 

Vous l'aurez compris, Thessalonique  est une destination idéale pour un long weekend car 3 à 5 jours  permettent déjà d'avoir un bel aperçu de ce que cette ville peut offrir. Prenez vos billets sur Aegan, et c’est parti !

Un grand merci à mon ami Sandrine  ainsi qu'à Discoveer Greece  et à  Article Onze  pour cette belle invitation !