Le clafoutis aux petits pois de Jérôme ayant connu un réel succès, je vous avais promis d’inviter ma sœur et mon beau frère régulièrement sur mon blog. Cette fois, ci ils vous proposent comme à leur habitude, une recette de verrine très raffinée aux couleurs du drapeau italien, parfaite pour les apéritifs dinatoires. Cette verrine, qui est en réalité une association de deux panna cottas salées, s’accommode très bien d’un  un rosé bien frais (servir à 8°10°) comme un Pic Saint Loup  ou un Priorat « humilitat » (vin espagnol)

Ingrédients
Pour 6 à 8 verrines

Panna cotta mâche roquette
20 cl de crème liquide
135g de mâche
135g de roquette
Une feuille de gélatine
Un peu de colorant alimentaire vert

Panna cotta à la brousse
20cl de crème liquide
200g de brousse
Une feuille de Gélatine

2 belles  tomates cœur de bœuf  bien mûres
8 feuilles de basilic
Sel poivre


Préparation

Faire chauffer la crème, y ajouter le mélange mâche/roquette, laisser cuire 1 à 2 mn. Ajouter la feuille de gélatine préalablement réhydratée dans de l’eau froide puis mixer le tout. Saler, poivrer (attention, la roquette est naturellement salée) Ajouter quelques gouttes de colorant alimentaire pour renforcer le vert. Répartir la préparation dans les verrines, laisser prendre au frais.
Pour la partie « blanche » : Ajouter à la crème préalablement chauffée la brousse puis la feuille de gélatine, bien mélanger pour obtenir un mélange lisse et onctueux. Verser dans les verrines une fois que la partie verte est prise.
Quand le tout a bien pris au frais (laisser environ 1h au réfrigérateur), ajouter les tomates coupées en petits dés.
Au moment de servir, verser quelques gouttes d’huile d’olive d’Espagne ou Italie (à la saveur prononcée) Décorer d’une feuille de basilic. Servir frais