Ca y est je suis revenue en France… après 15j de déconnexion totale (no blog, no tweet, no facebook) dans un petit paradis : l’île de koh phangan. C’était juste parfait : soleil, plage, détente en famille le tout dans un cadre d’exception…exactement ce dont j’avais besoin! Promis le temps de trier mes photos et je vous montre un peu tout ça;)
Depuis mon retour on peut dire que je n’ai pas chômé:  participation au kitchen lab ce week end (ça aussi il faut que je vous en parle) préparation de l’anniversaire de mon petit Emile qui a fêté ses 3 ans…
Pour l’occasion j’ai réalisé un grand classique de la cuisine française (ben oui après 2 semaines de nourriture thai j’avais envie de manger très français): le gratin dauphinois.. oui, mais pas n’importe lequel.
Si je suis honnête avec vous j’étais un peu fâchée avec ce gratin, mais ça c’était avant que mon amie Aude nous réconcilie définitivement. Alors oui, cette recette fait frémir ma balance mais c’est un délice absolu.. alors pourquoi résister?
Ingrédients (pour 6 personnes)
1 kg de pommes de terres
1 litre de crème liquide
2 gousses d’ail
2 oeufs
250g de comté râpé
Eplucher et couper les pommes de terre en rondelles. Ecrasser l’ail
Dans un saladier, battre les oeufs. Ajouter la crème liquide, le comté, l’ail pressé, le sel et le poivre. Mélanger.
Déposer un peu de ce mélange dans le fond d’un plat à gratin. Alterner une couche de pommes de terre, la préparation à base de crème, jusqu’à épuisement des ingrédients. Terminer par une couche de comté râpé.
Placer dans un four préalablement préchauffé à 180°C. Faire cuire pendant 1h15 environ (piquer le gratin avec un couteau pour vérifier la cuisson: la lame doit pénétrer sans résistance)
Il est également possible de réaliser ce gratin en moules individuels pour une présentation plus raffinée, c’est l’option que j’ai choisie…